Pourquoi le secteur de la programmation de logiciel contribue-t-il à la croissance économique ?

Le monde est de plus en plus informatisé et on est au devant d’une évolution numérique incroyable. Il est donc, devenu normal que la programmation logiciel soit perçue comme une véritable société à part entière qui peut apporte le développement économique d’un pays. Le tout est de savoir comment et pourquoi.

Contexte général en Europe

En France, comme partout en Europe, les emplois sont en pleine croissance grâce notamment à l’industrie du logiciel. En effet, ce secteur contribue activement à la création d’emplois, mais également à la richesse d’un pays. Aujourd’hui, elle représente 478 177 emplois en France rien qu’en 2016 selon une étude de Software.org, publiée mardi 9 octobre 2018. Beaucoup d’acteurs dans différents secteurs ont versé l’équivalent de 2,5 milliards de salaires à leurs employés. Même si le secteur est en pleine croissance, les éditeurs de logiciels rencontrent quand même des difficultés, qui les empêchent parfois de contribuer au mieux au développement numérique de son pays. Néanmoins, il est indéniable de dire que les logiciels participent à la digitalisation et à la numérisation des entreprises, mais aussi des écoles. Ces outils révolutionnaires sont utiles pour le bon fonctionnement de chaque outil numérique et cela, dans tous les domaines de travail et de l’apprentissage.

Les avantages procurés par l’industrie du logiciel

Le secteur de la création de logiciels joue un rôle important dans la richesse du pays et donc, son développement économoque. En effet, il rapporte beaucoup à la caisse nationale. En Europe, les industries ont participé en 2016 à hauteur, de 300 milliards d’euros au PIB de l’Union Européenne.  De ce fait, trois pays contribuent le plus à la croissance du secteur du logiciel. Il s’agit du Royaume-Uni, de l’Allemagne et de la France. Ces pays représentent 60 % de la valeur créée par l’industrie du logiciel en Europe. Toutefois, le Brexit pourrait chambouler cette bonne tendance. Pour cause, la Grande-Bretagne pourrait par exemple, être pénalisée par la pénurie de travailleurs étrangers. En effet, les géants de l’informatique ont besoin d’engager beaucoup de talents étrangers, qui peuvent apporter un coup de pouce à l’innovation de ces logiciels et présenter de nouveaux produits. Leurs inspirations et leur point de vue sont nécessaires pour que les entreprises se développent au niveau de la production. Cependant, c’est plutôt le contraire chez IBM, le président du groupe annonce qu’il a pour objectif de réduire son effectif pour ne garder que les salariés qui sont vraiment compétents dans le domaine. C’est également une bonne stratégie, mais est-ce-que l’entreprise en sortira gagnant ? En tout cas, les chiffres d’affaires des éditeurs de logiciels seront encore en pleine croissance en 2020, selon une étude.

Les difficultés de l’industrie du logiciel

Le secteur de la création du logiciel rencontre cependant, quelques difficultés notamment au niveau de la concurrence. Les industries du logiciel font face effectivement au développement du Cloud Computing. Ce dernier est la grande tendance dans la Silicon Valley en ce moment. Ce secteur innovant offre des avantages majeurs en termes d’interactivité, tout comme les logiciels. Le secteur rencontre également des difficultés de financement. Autre problème, l’État peine à investir de l’argent dans les entreprises innovantes, pourtant celles-ci offrent de vraies opportunités au pays sur le front économique. Et pour cause, le chiffre d’affaires du secteur du logiciel a connu une hausse de 3,9 % en 2017. Et pour terminer, sachez que le secteur est dominé par trois grands éditeurs de logiciels tels que Criteo, Ubisoft et Dassault Systèmes. Ces entreprises, cotées en Bourse, sont parmi les plus puissants dans le monde de l’informatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *